fbpx


AU NOM D’ALLAH, LE TOUT MISERICORDIEUX, LE TRES MISERICORDIEUX
SA GENEALOGIE ()

Il est Abû Al-Qâsim, Muhammad, fils de cAbdullah, fils de cAbdul-Muttalib, fils de Hâshim, fils de cAbdu-Manâf, fils de Qusaiy, fils de Kilâb, fils de Murrah, fils de Kacb, fils de Lu’aiy, fils de Ghâlib, fils de Fihr, fils Mâlik, fils de An-Nadhr, fils de Kinânah, fils de Khuzaymah, fils de Mudrikah, fils de Ilyâs, fils de Mudhar, fils de Nizâr, fils de Macadd, fils de cAdnan.
Voici ce sur quoi les musulmans sont unanimes, concernant sa généalogie. Ils le sont également sur le fait que cAdnan est parmi les descendants d’Ismâcîl ().

 

SES NOMS ()

Jubayr Ibn Mutcim rapporte que le messager d’Allah () a dit : « J’ai plusieurs noms : je suis Muhammad, je suis Ahmad, je suis Al-Mâhî : celui par qui Allah éradique la mécréance, je suis Al-Hâshir : celui dont les gens seront rassemblés à ses pieds, et je suis Al-cÂqib : celui à qui personne ne succède ».

D’après Abû Mûsa Al-Ashcarî, le messager d’Allah () énumérait ses noms devant nous en disant : « Je suis Muhammad, je suis Ahmad, je suis Al-Muqaffî , je suis Al-Hâshir, je suis le prophète du repentir, je suis le prophète de la miséricorde ».

 

LA PURETE DE SA LIGNEE ()

Ceci fait partie des faits qui ne sont plus à prouver, en effet il est l’élu des Banû Hâshim, la tribu des Quraysh. Il est ainsi le plus noble des arabes. Et il est originaire de La Mecque, qui est la terre préférée d’Allah ().

Allah a dit :  Allah sait mieux où placer Son message . Et Abû Sufyân, avant qu’il ne se convertisse à l’Islam, a reconnu la pureté de sa noble lignée. En effet, lorsqu’Héraclius l’interrogea sur cela, il lui répondit :

– « Il est considéré chez nous comme un noble »,

– Héraclius dit alors : « Ainsi sont les messagers, ils sont envoyés [et choisis] parmi les plus nobles de leur peuple » .
En outre, le prophète () a dit : « Allah a choisi Ismâcîl parmi les enfants d’Ibrâhîm. Et Il a choisi Kinânah parmi les enfants d’Ismâcîl. Et Il a choisi Quraysh parmi les enfants de Kinânah. Et Il a choisi Banû Hâshim (NdT : la descendance de Hâshim) parmi les enfants de Quraysh. Et Il m’a choisi parmi Banû Hâshim ».

D’autre part, parmi les preuves de la pureté de sa lignée, on compte le fait qu’Allah ait préservé ses parents du vice de la fornication, il est ainsi issu d’un mariage conventionnel et non d’une impureté. Il () dit à ce propos : « Je suis issu d’un mariage, et non de fornication, et ce, depuis Adam jusqu’à ce que ma mère m’ait mis au monde. Rien de la perversion de la Jâhiliyah ne m’a atteint ».

Il dit également : « Je suis issu, de mariage et non de fornication, et ce depuis Adam ».

Ibn Sacd et Ibn cAsâkîr rapportent qu’Al-Kalbî a dit : « J’ai recensé, pour le prophète (), cinq cent mères, et je n’ai trouvé dans tout cela aucune [personne issue de] fornication, ni d’acte de Jâhiliyah ». Sa parole « cinq cent mères » signifie « les ancêtres » : les grand-mères des grand-mères et ainsi de suite.

Un poète à dit :
Depuis Adam, n’ont pas cessé de le couver,
Dans leurs progénitures, les bassins et les matrices
Jusqu’à l’acheminer vers une union pure
Dans laquelle aucun interdit ne s’est glissé
Il apparut, tel la pleine lune lors de son avènement,
Aucune tâche ne vint ternir sa venue illuminée
Les ténèbres se déchirèrent de sa lumière
Car la lumière, aucune ombre ne lui résiste
Merci à Celui qui nous l’a offert, quel bienfait
Qu’aucune chimère ne saurait pénétrer !



 


Source: https://www.islamland.com/fre/articles/la-genealogie-et-la-noble-lignee-du-messager-dallah